Camäléon : dix ans et toutes ses dents !

Camäléon-Équipe 2021

Equipe Camäléon 2021

541 articles, 33 reportages vidéo, 55 podcasts, voici le travail effectué en 10 ans par nos 103 jeunes journalistes motivé.e.s, enthousiastes, compétent.e.s et maintes fois primé.e.s (Prix Axel Buchholz, Prix Mediatiks et Mediatiks international, Prix DigiSaar…) du club Camäléon du LFA de Sarrebruck.

Depuis octobre 2011, ils/elles partagent avec vous ce qui les a préoccupé.e.s, enthousiasmé.e.s et ému.e.s, de A comme Art Walk à Z comme conférences Zoom.

Des modes comme les Loom Bands, les moustaches et Pokémon Go sont apparues et ont disparu. Des athlètes extrêmes sur YouTube (Rollerman), des spationautes (François Clervoy) et des reporters de guerre (Kurt Pelda) ont été interviewés. Des femmes et des hommes politiques de renom tel.le.s que le ministre allemand des affaires étrangères Heiko Maas, la ministre française de la justice de l’époque Christine Taubira ou le ministre président de la Sarre Tobias Hans se sont également retrouvé.e.s devant notre caméra.

D’année en année, la présentation de notre site web s’est modernisée. Si les recommandations relatives aux écueils à éviter résistent au temps (trouver un angle original car un article journalistique n’est pas un exposé, ne pas omettre de vérifier si les photos trouvées sur internet sont bien libres de droit, ne pas oublier de contrôler le son dans ses écouteurs quand on tourne une interviews vidéo…), au fil des ans, Camäléon s’est bonifié.

Avec le mot de la semaine, une rubrique visant à traiter de manière divertissante le sujet le plus marquant de l’actualité hebdomadaire a vu le jour. Les articles ont, par ailleurs, gagné en profondeur. Et même dans les conditions sanitaires compliquées des deux dernières années, nos journalistes n’ont jamais reculé devant des sujets de fond, nécessitant de longues recherches, à l’instar de la guerre civile oubliée au Yémen, de la situation dans les camps de réfugiés européens ou du reportage photo sur le patrimoine du charbon (réalisé à  la frontière franco-allemande, pendant le confinement). Les membres de la rédaction de Camäléon ont fait preuve d’une motivation exceptionnelle, en poursuivant leur travail journalistique, en autonomie, à la maison, en complément des réunions hebdomadaires du club par visioconférence ainsi que des échanges par e-mails et via les réseaux sociaux.

Depuis la rentrée, notre équipe formidable s’est agrandie de nouveaux talents. Quel bonheur de constater que Camäléon a encore de beaux jours devant lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *