Sur les traces franco-allemandes du charbon : Prix du reportage photo – Vues de chez nous (Médiatiks international 2021)

Puits Saint Charles. Photo : Max Ernst

Puits St Charles. Photo : Max Ernst

Vivant à la frontière franco-allemande ou plus exactement à la frontière entre la Sarre et la Moselle, j’ai toujours été fasciné par les friches industrielles, témoins d’un passé commun : l’exploitation minière.

Paris a la Tour Eiffel, nous avons les chevalements.

Tout commence un peu avant l’industrialisation, vers 1850, et s’achève dans les années 1980, avant de renaître de ses cendres, le noir du charbon cédant la place à la culture, sous toutes ses couleurs, au classement de certain site au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Suite à un trajet en voiture dans toute la région sarroise m’est venue l’idée d’en sillonner les sites, sur les traces franco-allemandes du charbon, de part et d’autre de la frontière, cette frontière qui ressurgit actuellement au rythme des confinements asynchrones.

Max Ernst : Sur les traces franco-allemandes du charbon
(Cliquez sur les photos pour visualiser le reportage photo, Prix Médiatiks international 2021 dans la catégorie « Reportage photo – Vues de chez nous »)

Un commentaire

  • Avatar Manfred Huembert

    Hallo mein großer.das hast du super gemacht.ich bin stolz auf dich.zu dem Preis gratuliere ich dir recht herzlich.mach weiter so

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *