Divorce, la catastrophe?

divorce
Photo : KERBSTONE / pixabay.com

Beaucoup plus d’adultes divorcent, de nos jours, car de plus en plus de problèmes amènent les adultes à quitter leurs conjoints. Les chiffres parlent d’eux-mêmes:

  • 52,37% de couples mariés en France ont divorcé en 2013 (56,15% en 2011).
  • 45,45% de couples mariés en Allemagne ont divorcé en 2013.
  • Dans l’ensemble, environ 1 mariage sur 2 se termine par un divorce.

Mais la plupart des divorces doivent régler un problème de taille: les enfants. Comme si c’était pas assez difficile de gérer le déménagement, les papiers administratifs et les difficultés émotionnelles, il faut aussi savoir comment, quand et qui s’occupera des enfants. Faut-il choisir un système de garde entre ex-époux, ou faut-il faire appel à un juge? Mais que pensent les enfants de divorcés, exactement?

D’abord, il y a l’annonce de la séparation. Il n’y a pas dix mille solutions afin d’annoncer la nouvelles aux enfants. On réunit la famille autour d’une table, et on explique ce qui va se passer. Enfin, les enfants qui ont vécu le divorce de leurs parents se souviennent de ce moment, en général. Mais certains étaient trop jeunes pour vivre cette épreuve.

Ensuite, il faut décider du mode de garde. Il y a beaucoup de types de garde différents, de la garde alternée jusqu’à un système complètement inverse, où le même tuteur a la garde exclusive des enfants. La plupart sont des gardes partagées, avec des cycles d’une semaine chez l’un, puis une semaine chez l’autre, et ainsi de suite.

Beaucoup d’enfants pensent que divorcer n’apporte que des inconvénients, mais d’autres savent que c’est pour le bien de leurs parents que cet événement a lieu. D’autres enfin trouvent leur vie normale, et c’est même pour eux étrange de voir parfois leur père et leur mère manger ensemble, lorsqu’ils se retrouvent chez des amis communs.

Mais bon, il ne faut pas trop s’apitoyer sur le sort des enfants de divorcés en lisant cet article, étant donné qu’on s’habitue très vite à cette vie, et à son train-train quotidien. Il y a des ajustements à faire, une organisation à avoir (comme penser à faire une liste d’objets de première nécessité que l’on doit ramener lors de nos continuels déplacements). Le plus important, c’est que chacun retrouve un équilibre.

Un commentaire sur “Divorce, la catastrophe?

  • Avatar
    8. juillet 2016 à 01:43
    Permalink

    Meine Eltern sind auch getrennt…
    Es gibt zwar immer wieder Konflikte, wegen dem was bei meinem Papa passiert und dem was bei meiner Mama passiert aber mittlerweile ist es auch nicht mehr so schlimm wie es mal war 🙂 Der Artikel ist wirklich gut geschrieben!Meine Eltern sollten sich ihn mal durchlesen 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.