En avant, pèlerins du XXIème siècle !

Vous ne savez pas quoi faire cet été ? Pourquoi pas un pèlerinage en famille ?

Quand on fait un pèlerinage, on se rend dans un endroit « saint », c’est-à-dire où il s’est produit un évènement important pour sa religion. Dans le temps, on faisait ce genre de voyage pour diverses raisons : on était envoyé par un prêtre ou bien on y allait pour être guéri d’une maladie grave, par exemple. Aujourd’hui, l’intérêt d’un pèlerinage reste bien sûr religieux, mais a aussi pris une grande ampleur culturelle et touristique. Pour les chrétiens, les lieux les plus fréquentés sont Jérusalem, le Mont Saint Michel et Saint Jacques de Compostelle.

Selon la tradition, les pèlerins qui se rendaient à Compostelle devaient porter sur eux des coquilles Saint Jacques pour être reconnus par les gens qui voulaient bien les héberger pour une nuit. Les anciens pèlerins passaient en général la nuit dans des monastères ou bien chez des gens qui habitaient sur leur chemin et qui acceptaient de les accueillir.

Ces voyages se faisaient à l’origine à pied, les pèlerins se mêlaient aux marchands pendants leurs déplacements commerciaux pour atteindre leur destination finale. Parfois, ils voyageaient avec des ânes, qui étaient à l’époque bien utiles pour porter les bagages, mais aujourd’hui, il est plus simple de se déplacer en voiture, bien que certains puristes continuent à faire le voyage à pied, comme dans l’ancien temps.

En plus de l’intérêt religieux, faire un pèlerinage permet aussi de s’enrichir culturellement : les villes religieuses sont généralement assez vieilles et on y trouve de nombreux lieux historiques intéressants à visiter. C’est l’occasion de faire un beau voyage en famille ou bien entre amis, une petite pause pour se recueillir et prier, mais aussi se reposer et prendre du bon temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.