Le TBI ; gadget ou véritable outil pédagogique?

TBI - salle 1.36

 Depuis quelque temps, le LFA utilise des tableaux blancs interactifs (TBI), comme de plus en plus d’établissements scolaires aujourd’hui. Mais quels sont les réels avantages de ces instruments ? Est-ce vraiment la peine de payer si cher pour un tel matériel ? En effet, pour un tableau équipé, il faut débourser environ 2000 euros !

Techniquement, c’est assez simple : un vidéoprojecteur projette l’image sur un écran blanc tactile, lui-même relié à un ordinateur (par un câble USB ou sans fil par wifi ou bluetooth). En premier lieu, ces tableaux permettent, contrairement à un tableau classique, d’accéder à internet. La précision de l’écran est aussi bien pratique pour les cours de géométrie : plus besoin de s’encombrer des éternels instruments pour tableaux noirs. On a tous déjà vu notre professeur de mathématiques peiner à tracer une simple figure. Le tableau interactif permet une approche plus simple grâce à des logiciels précis et utiles qui permettent aux enseignants de créer des leçons adaptées au tableau interactif, pour tous les niveaux scolaires et dans toutes les matières.

On peut se servir de ces appareils avec des stylets, fournis avec le tableau à l’achat, ou avec ses doigts. Ces tableaux mettent à profit l’utilisation du multitouch, technologie déjà utilisée par les smartphones, permettant ainsi de faire pivoter ou d’agrandir des figures, ce qui facilite grandement le travail.

Sa principale qualité, c’est d’être polyvalent. N’importe qui peut s’en servir dans n’importe quelle matière. Ces appareils permettent aussi au professeur de rester en contact avec la classe puisqu’il n’est pas obligé de se tourner constamment vers son ordinateur. Il peut alors faire face à ses élèves et leur donner des explications en illustrant ses propos sur tableau en même temps.

Cependant, bien qu’ils aient des côtés positifs, ces appareils possèdent aussi leurs inconvénients : imaginez qu’une panne informatique survienne en plein milieu des cours, mettant ainsi tous les tableaux de l’école hors-service. Ce serait plutôt handicapant, n’est-ce pas ? Ce genre de problème ne serait pas possible avec un tableau noir. Les tableaux interactifs consomment également de l’électricité, à payer en plus de la note déjà salée au départ, sans parler de la pollution inutile.

Et vous, chers lecteurs et lectrices, qu’en pensez-vous ? Votre point de vue nous intéresse ! C’est pourquoi nous vous proposons un petit sondage sur le sujet. Les avantages apportés par les tableaux interactifs valent-t-ils réellement la peine de payer si cher ? Donnez-nous votre avis !

Pensez-vous que les TBI soient un plus pour les cours ?

Loading ... Loading ...

3 commentaires sur “Le TBI ; gadget ou véritable outil pédagogique?

  • Avatar
    6. janvier 2014 à 09:06
    Permalink

    Merci pour cet article.
    Il est également possible de créer l’interactivité avec des outils beaucoup moins cher si vous possédez déjà un vidéo projecteur : moins de 200 €
    Vous pouvez également utiliser le logiciel libre de tableau numérique Open-Sankore (www.sankore.org)
    N’hésitez pas à me solliciter si vous le souhaitez.
    Bonne découverte.

    Répondre
  • Avatar
    14. février 2014 à 17:26
    Permalink

    franchement c est c plutôt utile

    Répondre
  • Avatar
    10. septembre 2017 à 23:12
    Permalink

    Je ne vois franchement pas l’intérêt de ces TNI et pourtant je suis quelqu’un qui s’intéresse aux technologies informatiques (je suis capable de monter moi-même un ordinateur, je sais utiliser Linux, je bidouille des nano-ordinateurs comme le Raspberry Pi…)! Ce sont des gadgets onéreux. le couple vidéo-projecteur relié à un ordinateur et tableau blanc est parfait. Vous pouvez projeter vos documents (images, photos, vidéos, cartes, etc…). Vous pouvez faire interagir les élèves grâce aux marqueurs -> ex: compléter une carte de géographie. Donc il n’y a pas du tout besoin de ces tableaux si ce n’est pour engraisser leur fabricants, donc on pourrait utiliser ces sommes pour des choses bien plus utiles dans l’enseignement…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *