Les nouveaux professeurs du DFG-LFA

Comme vous le savez certainemment, chaque année, de nouveaux professeurs sont recrutés au Lycée Franco-Allemand.  Nous avons décidé d’interviewer certains enseignants arrivés en 2013, uniquement pour vous ! Nous leur avons posé les questions suivantes :

1. Pouvez-vous vous présenter (nom, prénom, matières enseignées, hobbys) ? Können Sie sich vorstellen?

2. Où avez-vous travaillé avant ? Wo haben Sie vorher gearbeitet?

3. Pourquoi vouliez-vous venir ici ? Warum wollten Sie ans DFG kommen?

4. Est- ce que le LFA est différent de l’école où vous travailliez avant ? Si oui, en quoi ? Ist das DFG anders als die Schulen, wo sie früher gearbeitet haben? Wenn ja, warum?

5. Vous plaisez vous au LFA ? Mögen sie das DFG?

6. Que pensez- vous du LFA ? Was denken Sie über das DFG?

 

Les nouveaux professeurs que nous avons interviewés sont Johannes Lillig, Gilles Schneider, Oliver Anton et Christina Schreiner.

Johannes Lillig

Herr Lillig (photo: C. Reysset)

1. Pouvez-vous vous présenter (nom, prénom, matières enseignées, hobbys) ? Können Sie sich vorstellen?

Ich heiße Johannes Lillig, ich bin 26 Jahre alt und habe nur Physik studiert, die Hälfte davon auf Französisch. Ich unterrichte Physik und Mathe und wurde sehr nett von meinen neuen Kollegen aufgenommen. Unterrichten ist neu für mich. Ich habe 5 Klassen und manche davon haben zu viele Schüler, ich habe zum Beispiel eine Klasse mit 32 Schülern! Meine Hobbys sind Fußball, Volleyball, Joggen und ich treffe mich gerne mit Freunden.

 

2. Où avez-vous travaillé avant ? Wo haben Sie vorher gearbeitet?

Ich habe ein halbes Jahr an der Universität für physikalische Forschung gearbeitet.

3. Pourquoi vouliez-vous venir ici ? Warum wollten Sie ans DFG kommen?

Es war Zufall, denn wir wurden zugeteilt. Man hat mich ans DFG geschickt, weil ich gut Französisch spreche.

4. Est- ce que le LFA est différent de l’école où vous travailliez avant ? Si oui, en quoi ? Ist das DFG anders als die Schulen, wo sie früher gearbeitet haben? Wenn ja, warum?

Das DFG und die Universität lassen sich nicht vergleichen.

5. Vous plaisez vous au LFA ? Mögen sie das DFG? 6. Que pensez- vous du LFA ? Was denken Sie über das DFG?

Ja, weil es ein sehr nettes Kollegium gibt. Außerdem finde ich die deutsch-französische Zusammenarbeit gut.

 

M. Schneider, photo de N. Deguilhem

Gilles Schneider

1. Pouvez-vous vous présenter (nom, prénom, matières enseignées, hobbys) ? Können Sie sich vorstellen?

Bonjour je m’appelle Gilles Schneider, je suis professeur de français. J’ai une famille et je passe tout mon temps à m’en occuper. Sinon, parfois, je lis.

 

2. Où avez-vous travaillé avant ? Wo haben Sie vorher gearbeitet?

J’ai été professeur à Djibouti en Afrique. Ensuite j’ai passé mon coucours de certifé et je suis allé travailler dans un lycée à Saint-Avold, puis dans un lycée professionnel et un lycée technologique à Colmar où j’ai travaillé pendant 9 ans avant d’être recruté dans une section française européenne à Taïpei, la capitale de Taïwan. J’y suis resté 5 ans. Ma dernière destination est le LFA de Sarrebruck.

 

3. Pourquoi vouliez-vous venir ici ? Warum wollten Sie ans DFG kommen?

Mon contrat avait expiré donc je devais dans tous les cas de figure changer d’établissement. Pour tout dire, je ne voulais pas venir au DFG, j’ignorais son existence avant de me mettre à chercher des postes vacants. Comme j’avais des élèves bilingues dans les lycées précédents, je ne regrette pas d’être venu ici car je peux continuer à travailler avec la diversité dans un contexte international.

4. Est- ce que le LFA est différent de l’école où vous travailliez avant ? Si oui, en quoi ? Ist das DFG anders als die Schulen, wo sie früher gearbeitet haben? Wenn ja, warum?

Administrativement, le LFA n’est pas très différent des autres, sauf en ce qui concerne l’aspect allemand où là, j’ai encore beaucoup à apprendre sur ses finesses. Ce lycée est moins strict que mon précédent et les élèves sont moins auto-disciplinés (il y a en Asie une attention à la politesse formelle qui me semble vraiment plus grande qu’en Europe, si je compare) mais sont très sympathiques dans l’ensemble. Je n’oublie pas les collègues et administratifs qui sont également très sympathiques dans l’ensemble. Ils savent mettre les petits nouveaux en confiance, en tout cas.

 

5. Vous plaisez vous au LFA ? Mögen sie das DFG?

Oui, pour le peu que j’y suis depuis la rentrée tout va bien. C’est une expérience enrichissante.

 

Herr Anton, Foto von N. Deguilhem

Oliver Anton

1. Pouvez-vous vous présenter (nom, prénom, matières enseignées, hobbys) ? Können Sie sich vorstellen?

Hallo, ich heiße Oliver Anton, ich bin Geschichts- und Deutschlehrer. Ich mag gern Musik hören, Filme gucken, Videospiele und lesen.

 

2. Où avez-vous travaillé avant ? Wo haben Sie vorher gearbeitet?

Ich war zuerst in Heilbronn, in Baden-Württemberg, in Süddeutschland. Nachher bin ich nach St. Wendel und Sulzbach gegangen.

 

3. Pourquoi vouliez-vous venir ici ? Warum wollten Sie ans DFG kommen?

Ich wollte immer ans DFG kommen wegen der bikulturellen Klassen. Aber das Ministerium hat es für mich gewählt.

 

4. Est- ce que le LFA est différent de l’école où vous travailliez avant ? Si oui, en quoi ? Ist das DFG anders als die Schulen, wo sie früher gearbeitet haben? Wenn ja, warum?

Ja , es ist eine neue Herausforderung. Das Kollegium ist sehr nett, ansonsten kann man hier normal unterrichten.

Christina Schreiner

 

Frau Schreiner (photo: C. Reysset)

 

4 commentaires sur “Les nouveaux professeurs du DFG-LFA

  • Avatar
    8. octobre 2014 à 20:18
    Permalink

    Hello!

    I’m a former student of Mr Schneider, from the Colmar highschool! How is he doing? 😀

    Répondre
    • Avatar
      10. octobre 2014 à 21:50
      Permalink

      Oui c’est bien moi, je vais pas mal, merci, rappelez-moi qui vous étiez s’il vous plait (^___^)

      Répondre
  • Lillian Marilley
    19. mars 2017 à 08:46
    Permalink

    Hey,Herr Anton is my teacher in German (5a).He never told me that he plays video games!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.