Un bon gros mensonge

Mensonges

Photo : Gerd Altmann / pixabay.com / Camäléon

« Mentir, ce n’est pas bien. Tu ne dois pas raconter de mensonges. » Ca, vous l’avez entendu de nombreuses fois dans votre enfance. Mais le mensonge est-il toujours mauvais ou volontaire ? Tous les mensonges sont-ils les mêmes ? Tout le monde ne ment pas de la même façon, ou pour les mêmes raisons.

Certaines personnes mentent par politesse. Par exemple, votre meilleure amie vient vous voir en sortant de chez le coiffeur, et vous demande votre avis sur sa nouvelle coupe de cheveux. Vous avez beau avoir l´impression d’être en face d’une nouvelle Cruela Devil, il vous est impossible de le lui avouer. C´est votre meilleure amie, vous allez vous sentir obligé de lui dire qu´elle est magnifique pour ne pas la blesser!

A l’inverse, il existe aussi des gens qui mentent par méchanceté. Une personne que vous n´appréciez pas vient vous demander votre avis sur sa nouvelle tenue, vous qui ne l´aimez pas allez tout faire pour lui faire du mal. Vous allez lui dire que sa tenue est moche, alors qu´en réalité, vous ne la trouvez pas si mal, cette tenue!

D’autres mentent à cause de la timidité : l’un de vos amis est TRES timide, vous avez remarqué depuis quelques temps que celui-ci est interessé par votre voisine. Curieux que vous êtes, vous ne pouvez pas vous empêcher d´aller lui demander si votre prédiction est vraie… « Moi? Pauline? Pffff, pas du tout. Aucun intérêt, cette fille… » Votre ami devient d´un rouge écarlate, il est gêné, et se sent dans l´obligation de vous mentir pour éviter le malaise.

La jalousie peut aussi pousser au mensonge. L’un de vos camarades de classe arrive à l´ecole avec un énorme sourire. A la récré, vous vous retrouvez tous à votre point de rencontre habituel, et il  vous explique qu´il a recu le nouvel iPhone dernier cri. Aussitôt, la jalousie vous envahit: « Pfff, le dernier iPhone, je l’ai déjà. J’en ai même déja deux à la maison. C’est juste que ma mère ne veut pas que je les apporte à l’école… »

Et s’il s’agit de sauver la vie d’autrui? Certaines personnes, dans des cas desespérés, ont menti pour protéger des gens en danger. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, certains ont ainsi caché des Juifs, et menti aux autorités pour leur éviter la mort. Et là, on aurait du mal à dire que ce n’est pas bien de mentir!

Quant à la mythomanie, c’est une vraie pathologie: Il s’agit du comportement de personnes qui mentent de manière répétée, sans pouvoir s’en empêcher. Et là, seul un bon médecin psychiatre peut se charger de l’affaire!

Et les acteurs? En voilà des menteurs pathologiques! Au théâtre, au cinéma, les comédiens jouent des rôles, on pourrait dire qu’ils racontent tout le temps des histoires, pour notre plus grand plaisir. Cela s´appelle jouer la comédie.

Enfin, si vous faites partie des services secrets, on comprendra facilement que vous ne le racontiez pas à tout le monde. Une bonne couverture, c’est essentiel!

Du coup, il y a mensonge et mensonge. Et ce n’est pas toujours si mauvais de mentir, tout dépend de la situation. Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer… ou pas!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *