Mais qu’est-ce que chat veut bien dire?

Chats (photo: Clara Hoff)

Aujourd’hui, il n’est pas rare de tomber nez-à-nez avec un chat. Que ce soit au détour d’une ruelle, dans la maison d’un ami, ou encore sur les vidéos les plus populaires d’Internet, ils sont partout ! Cependant, sous leurs airs de petites boules de poils paresseuses se cache encore un reste d’instinct sauvage. Cet héritage d’ancien grand félin peut parfois faire ressortir en eux des comportements que nous, humains, ne comprenons pas toujours. C’est pourquoi, à travers ces lignes, j’aimerais vous proposer un court aperçu du langage corporel de nos chats afin de mieux les cerner au quotidien.

Avant tout, il faut savoir que les animaux sont eux aussi capables de ressentir des émotions comme la peur, la joie, la frustration… Ce qui les différencie de nous, c’est qu’ils ne les expriment pas de la même façon. Chez les chats, ce sont notamment les oreilles, la queue, les pupilles et les moustaches qui vont illustrer leurs états d’âme. L’homme ne possédant pas d’attributs similaires, il va de soi que les deux espèces ne se rejoignent pas dans leur manière d’extérioriser des sentiments.

Chats (photo: Clara Hoff)

Par exemple, là où nous allons nous contenter d’un sourire pour montrer notre joie, le chat, lui, aura un langage bien différent. Oreilles et moustaches détendues, la queue tendue vers le haut et se tordant simultanément vers la gauche, puis la droite en formant, au bout, des arcs de cercles. Voilà la manière qu’ont nos petites bêtes de compagnie pour dire « je vais bien ». Pour un chat vivant dans de bonnes conditions, on pourrait l’appeler la position « de base ».

 

 

 

 

 

Chats (photo: Clara Hoff)

Si ce n’est pas le cas, et si quelque chose le rend anxieux, stressé ou voire le terrifie, le chat aura un comportement plutôt inhabituel, généralement facilement identifiable pour cette raison. En effet, la peur du chat se différencie nettement de cet état « de base ». Le plus souvent, ses pupilles se dilatent, c’est-à-dire que ses yeux se remplissent de noir. Ses poils se hérissent et sa queue reste soit immobile, soit se déplace frénétiquement de gauche à droite. Dans certains cas, ses oreilles et ses moustaches peuvent aussi s’aplatir vers l’arrière.

 

 

 

Chats (photo: Clara Hoff)

En cas de peur comme de grosse colère, les oreilles du chat s’écrasent contre son crâne et ses poils se hérissent. En revanche, en signe de frustration, ses pupilles se rétractent (deviennent plus petites) et ses moustaches pointent vers l’avant. Il peut aussi cracher, lorsqu’il est en face d’un ennemi, ou encore faire le gros dos pour paraître plus imposant, s’il se sent menacé.

 

 

 

Chats (photo: Clara Hoff)

Mais généralement, avant de se mettre en état d’alerte, il va avoir tendance à chercher l’origine du désagrément. Ce moment d’observation se traduit aussi corporellement. S’il entend un bruit qui lui semble étrange, comme un miaulement inconnu par exemple, il va d’abord être la recherche de la provenance du son. Comme des antennes, ses oreilles se déplacent indépendamment l’une de l’autre. Une fois trouvé, il se peut qu’il reste quelques temps concentré sur l’objet qui l’interpelle. Ses moustaches et ses oreilles se penchent alors en avant vers celui-ci, tandis que ses pupilles rétrécissent.  Il va rester immobile jusqu’à être certain qu’il n’y a pas menace.

Cependant, ce qui nous intéresse en tant qu’humain, c’est surtout de savoir si nos chats ont la moindre once d’amour pour nous. C’est vrai, nous passons tant de temps à nettoyer leurs litières sales et à ramasser leurs poils dans toute la maison, que nous aimerions tout de même bien savoir s’ils sont au moins un minimum reconnaissants pour cela ! Et heureusement, même s’ils nous considèrent tout de même en grande partie comme la gamelle sur pattes, il arrive qu’ils nous témoignent un peu d’affection.

Chats (photo: Clara Hoff)

Souvent, c’est ce qui nous semble le plus désagréable qui signifie, pour eux, une marque d’amour sincère. Si votre chat cherche à vous mordiller le doigt, à vous pétrir la jambe avec ses griffes, à vous donner des coups de tête ou à vous lécher de sa langue rugueuse, c’est peut-être parce qu’il vous aime bien. En effet, c’est le genre de choses que le chat fait pour vous montrer que vous faites partie de sa famille. Ainsi, il dépose ses phéromones, marque son territoire, de la même manière que lorsqu’il se frotte aux meubles par exemple. D’ailleurs, si c’est à vos jambes qu’il se cogne, la signification est la même. Idem encore s’il vous rapporte des « cadeaux », c’est-à-dire des animaux morts, ou s’il se couche sur le dos et accepte de vous laisser apercevoir sa zone vulnérable, son ventre.

Et voilà, vous en savez désormais un peu plus sur ces étranges, certes, mais tellement mignonnes petites créatures que sont les chats. J’aimerais conclure sur une citation du journaliste Doug Larson : « Le chat pourrait très bien être le meilleur ami de l’homme, mais il ne daignerait jamais le reconnaître ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *