S, ES, L? Quelle filière choisir en 2nde?

Filières au LFA
Photo : Gerd Altmann / pixabay.com

Après le diplôme national du brevet, les élèves ont le choix entre plusieurs filières. De ces filières dépendent le nombres d’heures de cours et les matières principales étudiées. Le choix de la filière est important: il influencera les choix d’études que vous pourrez faire, et  vos futurs employeurs prendront peut-être en compte la filière choisie.

La question est donc: quelle est la meilleure filière, en fonction de vos ambitions personnelles et professionnelles?

Voila les différents choix qui se présenteront devant vous en fin de Klasse 9, pour la classe de 2nde:

1) La série L: littérature, langue, philosophie. Elle peut être utile pour commencer une carrière d’écrivain ou de critique littéraire. Les futurs traducteurs ont aussi leur place ici. Mais elle ouvre à de nombreuses possibilités d’études, au-delà des matières littéraires: le droit, et même la médecine (en Allemagne), sont d’autres orientations envisageables, parmi des dizaines.

2) La série S: scientifique. Elle se divise en 2 filières:

– MP (mathématiques, physique): l’idéal pour devenir ingénieur, architecte ou concepteur automobile.

– BC (biologie, chimie): comme l’intitulé l’indique, gros plan sur les métiers liés à la biologie et à la chimie.

3) La série ES: économique et sociale. Une envie de devenir banquier, et de gérer de gros portefeuilles ? On a la clé! Choisissez la filière ES. Trêve de plaisanterie, cette série est très équilibrée, et ne permet pas uniquement de faire des études d’économie.

Comment faire son choix parmi ces séries? Camäléon a enquêté et interviewé certains professeurs pour vous aider à y voir plus clair:

Mme Boubakri (professeur principal de la classe de terminale S2-MP):

Camäléon: Combien d’heures de mathématiques et de physique y a-t-il par semaine, dans votre classe?

Mme Boubakri: En première, on a 5 heures de physique et 9 heures de maths, tandis que les Terminales ont aussi 9 heures de maths pour 4 heures de physique.

Camäléon: Qu’est ce qui change par rapport à la série S-BC?

Mme Boubakri: Les maths sont bien plus approfondies, et il y a beaucoup plus de thèmes à traiter.

Camäléon: Privilégiez-vous quelque chose en particulier?

Mme Boubakri: L’accent est mis sur la théorie, sur la rédaction, et sur le dévelopement analytique. Sans bien sûr négliger l’aspect numérique et la pratique.

Camäléon: Faut-il avoir une note particulière en maths/physiques pour passer en MP?

Mme Boubakri: Non, mais il est conseillé d’avoir 7 ou plus dans ces matières, afin d’avoir une marge par rapport à la difficulté croissante.

M. Pfefferle (professeur principal de la classe de 2L2):

Camäléon: Combien d’heures de langues a-t-on en seconde?

M. Pfefferle: Il y a 5 périodes de langue maternelle et de langue du partenaires, et 4 en anglais. Sans oublier la philosophie (matière du 1er groupe en première), qui occupe 4 heures en terminales et en 1ère, mais seulement 2 en seconde.

Camäléon: Privilégiez-vous quelque chose en particulier?

Herr Pfefferle: Non, pas vraiment. Tout est important.

Camäléon: Faut-il avoir une note particulière dans une quelconque matière pour passer dans cette section?

Herr Pfefferle: Idéalement, il faudrait avoir au moins un 7 en anglais pour pouvoir réussir.

Camäléon: Quelles études suivent la plupart de vos anciens élèves de L?

Herr Pfefferle: Beaucoup vont faire des études littéraires après le baccalauréat, mais pas seulement: il y a aussi les sciences sociales, les langues, et beaucoup d’autres filières. Par exemple, en Allemagne, on peut même étudier la médecine avec un bac L.

Mme Becker (professeur principal de la classe de 1ère ES):

Camäléon: Combien d’heures de sciences économiques y a-t-il par semaine, en série ES?

Mme Becker: Il y a 5 heures en 2nde, 1ère et Terminale.

Camäléon: Privilégiez-vous quelque chose en particulier dans cette série?

Mme Becker: La matière principale s’appelle sciences économiques et sociales. De quoi s’agit-il, exactement?

Les sciences économiques regroupent une série de thèmes qui tentent de répondre à la question suivante: « Comment fonctionne notre économie? Quels sont les mécanismes qui l’organisent? » Par exemple:
– Comment le marché fonctionne-t-il?, Qu’est-ce que la concurrence?
– Quel rôle jouent les entreprises, l’Etat, les ménages, la consommation, les banques, etc…
– Qu’est ce que la mondialisation, et quel est son impact sur notre économie?
– Comment les entreprises internationales sont-elles organisées?
– Qu’est ce que le crédit?
Les sciences sociales traitent essentiellement de sociologie. C’est une sous-partie des sciences humaines qui étudie les comportements des individus et des groupes d’individus dans notre société. Nous étudions en particulier:
– Comment l’enfant devient-il un adulte? Comment se forme sa personnalité?
– Quel est le rôle de l’éducation?
– Comment peut-on expliquer nos comportements, nos actes, en fonction des milieux d’origines?

Camäléon: Faut-il avoir une note particulière dans une quelconque matière pour passer en série ES?

Mme Becker: Pour réussir dans la filière ES, et en particulier en SES, il faut avoir l’esprit logique, ce qui signifie que la note en mathématiques ne doit pas être trop faible.

Il faut aussi s’intéresser aux sciences humaines et aimer les matières comme la géographie, l’éducation civique ou l’histoire.

Camäléon: Quelles études suivent la plupart de vos anciens élèves de ES?

Mme Becker: Les études suivies par les élèves à la sortie de la filière ES sont assez variées: beaucoup se dirigent vers des études de gestion, commerce, communication, économie des entreprises ou économie générale. Certains font du droit, se dirigent vers l’enseignement ou vers des métiers de techniciens.
Voilà! Vous êtes parés pour faire votre choix, à présent. Prenez bien en compte vos goûts, vos résultats et vos projets.

Un commentaire sur “S, ES, L? Quelle filière choisir en 2nde?

  • Avatar
    24. mai 2016 à 11:54
    Permalink

    Pour les élèves qui hésitent, et à qui la S ne fait pas peur, je vous conseille à titre personnel cette filière.
    Ne savant pas réellement ce dont j’avais envie de faire plus tard, je me suis moi-même tournée vers un bac S, étant donné que cette filière ouvre plus de portes. Désormais je suis en math Sup.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.