Interview mit Mme Krill

Die Schulleiterin der Französischen Abteilung am DFG im Interview.

CAMAELEON: Können Sie sich bitte für die Leser des Camäleons vorstellen?

Mme Krill : Mon nom est Michelle Krill. Je suis le proviseur de la section française du Lycée Franco-Allemand (LFA).

CAMAELEON: Comment êtes-vous devenue proviseur ?

Mme Krill : Je suis proviseur français, ce qui veut dire que je suis passée par la voie française pour être chef d’établissement. Après mes études supérieures à la faculté, j’ai fait un peu d’enseignement dans différents établissements scolaires, en France. Et, au bout d’un certain temps, je pensais avoir fait le tour de mon métier. Je me suis presentée au concours de chefs d’établissement, parce qu’en France pour devenir chef d’établissement il faut passer un concours national avec des épreuves déterminées par Paris.

CAMAELEON: Wo haben Sie früher gearbeitet?

Mme Krill: Juste avant de venir ici j’étais proviseur-adjoint dans la cité scolaire George de la Tour à Metz, donc pas loin d’ici.

CAMAELEON : En quoi consiste votre travail ?

Mme Krill: Ici, au Lycée Franco-Allemand, je ne crois pas que je puisse encore répondre à cette question parce que je suis loin d’en avoir fait le tour. Je crois qu’il y a encore beaucoup de domaines intéressants auxquels je n’ai pas encore touché et, bien sûr, nombre de domaines dans lesquels je me suis déjà plongée. Au LFA, il y a beaucoup de travail administratif mais également du travail pédagogique. Je suis très souvent en contact avec des professeurs et des élèves.

CAMAELEON: Finden Sie, dass Ihre Position eine hohe Position ist ?

Mme Krill: Vous savez, chef d’établissement est toujours une position élevée parce que c’est la direction. Ici, on a la chance d’être deux parce que c’est le Lycée Franco-Allemand. Il y a donc un chef d’établissement allemand et un proviseur de la section française. C’est vrai que c’est très enrichissant. En ce qui me concerne, je suis responsable de la section française. M. Bächle est responsable de l’ensemble.

CAMAELEON : Est-ce-que vous trouvez votre métier stressant ?

Mme Krill : Je trouve mon métier passionnant. Ca fait maintenant plusieurs années que je le fais et c’est un métier que j’adore parce que, tous les jours, on découvre d’autres choses. On a une fonction représentative à l’exterieur de l’établissement et on est invité à beaucoup de célébrations, de réunions, tout ce qui touche les Français à l´étranger et en Sarre. Donc je touche à plein de domaines et c’est un métier qui, ici, au Franco-Allemand, est beaucoup plus riche qu´à Metz où je n´avais pas cet aspect de la fonction.

CAMAELEON: Welche Eigenschaften braucht ein Schulleiter?

Mme Krill : Il a besoin d´une bonne connaisance humaine, c´est-à-dire qu´il faut faire très attention aux rapports humains au sein de l´établissement, que ce soit envers les adultes ou envers les enfants. Il doit être un fin psychologue. Il doit travailler avec beaucoup d´empathie. Il doit pouvoir développer beaucoup d´énergie parce que c´est un travail très prenant et sans cesse maintenir cette passion pour le métier.

CAMAELEON: Was machen Sie in ihrer Freizeit?

Mme Krill : Pour l´instant je n´ai pas encore eu le temps de faire des activités de loisir mais j´espère bientôt me remettre au sport et me replonger dans mes chers livres.

CAMAELEON : Quel est votre style de musique preferée ?

Mme Krill : J´aime beaucoup la musique classique et j´aime aussi la musique pop.

CAMAELEON: Wer ist ihr Lieblingsänger?

Mme Krill : Edith Piaf

CAMAELEON : Quelle est votre chanson preferée?

Mme Krill : La vie en rose.

CAMAELEON : Est ce que vous jouez d´un instrument ?

Mme Krill : Non, plus maintenant. J’ai joué du piano quand j´avais votre âge.

CAMELEON: Wie kommt es zu Ihrer Zweisprachigkeit?

Mme Krill : J´ai étudié l´allemand en première langue, dans mon établissement, en France et ce jusqu´au baccalauréat.

CAMAELEON : Parlez vous d´autre langues ?

Mme Krill : Je parle un peu l’anglais mais pas aussi bien que l´allemand.

CAMAELEON : Quelle message souhaiteriez-vous faire passer aux lecteurs de Camäeon et aux élèves du LFA en genéral ?

Mme Krill : D´abord, j´aimerais les remercier de l’accueil très chaleureux dont j’ai bénéficié au mois d’aôut et j´espère que nous fournirons un travail satisfaisant au quotidien.

CAMAELEON : Merci de nous avoir accordé cette l’nterview !

Un commentaire sur “Interview mit Mme Krill

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.