Le LFA sur les planches !

Cela fait déjà 3 ans qu’existe le club théâtre du LFA animé par madame Wollny. Mais cette année, il va triompher avec une pièce intitulée « Ah la vie de château ! ». J’ai interviewé pour vous une des élèves de la troupe qui se nomme Zinzi et qui est en seconde.

C’est madame Wollny qui a écrit cette pièce. Zinzi m’a expliqué que cette pièce s’articule autour d’une famille riche qui habite dans un château : un jour, une de leurs employés tombe enceinte. Pour la remplacer, elle engage donc une remplaçante. Mais l’ex petit-ami de cette dernière s’avère être un voleur. Ce qui crée plein de quiproquos dans la suite de la pièce.  Après avoir  joué au Staatstheater à Sarrebruck, ce dernier, ayant un partenariat avec un festival en Turquie, leur a proposé de rejouer leur pièce à cette occasion .

Les élèves de la troupe se sont donc rendus à Kaisery, du 18 au 23 mai. Là-bas, ils ont bien sûr joué la pièce, mais ils ont aussi regardé les autres pièces. Au moment de l’interview, Zinzi ne se sentait pas trop stressée à cette idée mais plutôt contente d’avoir la chance de pouvoir participer à l’aventure car c’était déjà sa troisième représentation sur scène.

Ce soir, la troupe de Mme Wollny présentera sa pièce à l’auditorium de Forbach à 20h30 et le 15 juin à la même heure à la salle de théâtre du LFA. Les billets sont en vente au lycée pendant les récréations (de 9h35 à 9h50 et de 11h25 à 11h40). L’entrée pour un adulte est de 5 euros et pour un élève/enfant de 4 euros.

Zinzi participe à ce club car elle aime se mettre dans la peau de quelqu’un qu’elle ne pourrait pas être en réalité. Elle m’a aussi dit que pour pouvoir être un bon acteur ou une bonne actrice, il faut avoir la voix qui porte bien, ne pas parler trop vite, savoir articuler, savoir se mettre dans la peau du personnage, avoir l’ambition et la motivation d’apprendre son texte et savoir improviser. Au sein de la troupe, il y a une bonne ambiance, et les élèves aiment jouer ensemble même s’ils ne se connaissent pas en dehors. Une fois, quand un élève était absent, un autre élève a lu son propre texte et le texte de l’élève absent en changeant la voix et le rythme, ce qui a crée un fou rire.

En conclusion, le théâtre, ça a l’air vraiment chouette. Pour être pleinement convaincu, courez voir la pièce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *