Ca va nous sauter à la figure ?

Depuis sa découverte en 1896 par Henri Becquerel et les travaux du couple Curie, on en a entendu parler plus ou moins souvent en fonction des époques. Quand on prononce son nom, les enfants qui viennent d’entrer au collège l’associeront, à coup sûr, à la célèbre formule d’Einstein : E=mc2, les plus âgés répondront parfois Tchernobyl, depuis peu Fukushima et maintenant : EPR (European Pressurized (water) Reactor, traduit en français cela donne : Réacteur pressurisé européen, récemment rebaptisé Evolutionary Pressurized (water) Reactor).

Eh oui, chers lecteurs, vous avez évidement compris de quoi je vais vous parler : vous avez certainement trouvé uranium, plutonium, radium, énergie atomique ou alors son nom le plus connu :  le nucléaire.

J’ai interrogé pour vous deux spécialistes du nucléaire, l’un pour, l’autre contre :

1. Pourriez-vous, s’il vous plaît, nous expliquer rapidement comment fonctionne une centrale nucléaire ?

Réacteur eau pressurisée. Schéma de Pâris Almageste (http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:P%C3%A2ris_Almageste)
Réacteur eau pressurisée. Schéma de Pâris Almageste (http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:P%C3%A2ris_Almageste)

 

Dans une centrale nucléaire on utilise de l’uranium ou du plutonium comme combustible. On envoie des électrons qui vont percuter les atomes d’uranium ou de plutonium et les détruire. La destruction des atomes va entraîner une propagation de chaleur qui va chauffer l’eau se trouvant dans un circuit primaire. L’eau chaude va faire chauffer de l’eau qui se trouve dans un circuit secondaire. Cette eau va se transformer en vapeur. La vapeur ainsi obtenue va faire tourner une turbine qui va elle-même faire tourner un générateur qui va produire de l’électricité.

Pour information, 1g de combustible de centrale nucléaire produit autant d’électricité que 500kg de charbon (env. 1MWh)

(Mes deux interloculteurs ont tous les deux mis la même réponse.)

 

2. Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Réponse Pour :

Il n’y a pas d’émissions de CO2 et les coûts de production sont plus stables qu’avec le charbon et le gaz. Par contre, les centrales sont chères à construire et à faire fonctionner, en raison des nombreux systèmes de sécurité. De plus, la question du traitement et du stockage des déchets radioactifs n’est pas complètement résolue.

Réponse Contre :

Le seul avantage que l’on puisse trouver pour une centrale nucléaire est le fait qu’elle produise de l’électricité, et encore, son rendement n’est que de 30 %.

Les inconvénients sont nombreux, dépendance de la France en ressources, l’uranium est importé en totalité depuis des pays comme le Kazakhstan, le Niger ou encore le Canada. L’énergie nucléaire ne résout pas les problèmes de changements climatiques, effectivement, le nucléaire ne représente qu’environ 2 à 3 % de l’énergie primaire consommée dans le monde, il faudrait au moins doubler le nombre de  centrales (contre un peu plus de 400 actuellement) pour arriver à un chiffre de 6 %. Le nucléaire est un danger permanent pour les populations.  Tchernobyl et Fukushima en sont malheureusement de tristes exemples. Le coût du nucléaire est aussi un problème, on annonce une hausse des prix de l’électricité d’au moins 25 à 30 % dans les 5 ans à venir et encore ces augmentations ne tiennent pas compte des sommes qu’il faudra pour le démantèlement des centrales arrivées en fin de vie, plusieurs dizaines de milliards d’euros en fourchette basse. Et pour finir, le nucléaire produit des déchets dont on ne sait que faire, tous les ans ce sont 1 200 tonnes de combustibles usés qui sortent des centrales, environ 95% d’uranium appauvri, 1 à 2 % de plutonium et 3 à 4 % d’actinides mineurs ( les plus radioactifs ) et l’on sait que l’enfouissement n’est pas la solution. La seule solution est d’arrêter d’en produire et de stocker sur place (dans les centrales) les déchets, en attendant une hypothétique solution que l’on attend depuis 50 ans.

 

3. Pensez-vous que la France doit réduire sa production d’énergie nucléaire ?

Réponse Pour :

La France dispose d’atouts en matière d’énergie nucléaire par rapport aux autres pays et a plutôt intérêt à conserver les avantages associés. Réduire la production supprimerait un avantage pour le pays. La France exporte une part de son électricité vers ses voisins européens.

Réponse Contre :

Oui, la France doit réduire sa production d’électricité d’origine nucléaire et je dirais même que nous devons en sortir, on considère, et pas seulement à Greenpeace, que l’on peut sortir du nucléaire en une vingtaine d’année. Par quels moyens ? En jouant sur trois leviers : tout d’abord, les économies d’énergie (transport du courant, éclairage, panneaux publicitaires,…), ensuite on peut agir sur l’efficacité énergétique (appareils peu consommateurs de courant, isolation des bâtiments, abandon du chauffage électrique,…) et pour finir, le développement des énergies renouvelables

 

4. Pourquoi êtes-vous de cet avis ?

Réponse Pour :

La France dispose de très peu de réserves d’énergies dans son sous-sol. Elle doit importer des pays étrangers une très grande partie de son énergie sous forme de combustibles fossiles (pétrole et gaz naturel) et combustibles nucléaires. Les prix de ces produits combustibles importés augmentent au cours du temps. Mais le combustible nucléaire permet de produire plus d’énergie que le combustible fossile. L’énergie nucléaire reste donc moins chère en coût d’achat de produits importés.

De plus, les gisements de combustibles nucléaires se trouvent dans des pays politiquement plus stables que les pays disposant des énergies fossiles. La sécurité d’approvisionnement de l’énergie nucléaire est supérieure à celle des énergies fossiles.

Réponse Contre :

On gaspille en France environ 20% d’électricité.

 

5. Pensez-vous que l’Allemagne a bien fait de sortir du nucléaire ?

Réponse Pour :

L’Allemagne a choisi de renoncer aux avantages que lui procure l’énergie nucléaire. En 2011, le pays est devenu importateur d’énergie électrique alors qu’il était auparavant exportateur. Le pays est parmi les leaders mondiaux en développement des énergies renouvelables et en maîtrise de l’énergie. Mais il produira encore pour de nombreuses années une majorité de son électricité en brûlant du charbon.

Réponse Contre :

L’Allemagne, comme tous les pays qui peuvent décider de sortir du nucléaire, sont sur la « bonne voie ». Pour la France, c’est plus compliqué : on est dépendant de l’atome à 75% en électricité et la transition sera d’autant plus longue, mais cela est tout à fait possible. Imaginez un monde qui vivrait sans pollutions, sans dangers pour l’homme et la nature. On sait et on a les moyens d’insuffler ce tournant, les Allemands et beaucoup d’autres pays ont amorcé ce virage. En Allemagne, le courant est d’origine à 20% de renouvelables. Ils ont créé près de 300 000 emplois directs. En France, ce serait au moins 600 000 emplois directs, pérennes et locaux, c’est la plus belle opportunité qui s’offre à nous.

 

6. Pensez-vous que le nucléaire a sa place dans la campagne présidentielle de 2012 (France) ?

Réponse Pour :

Il s’agit d’un débat établi pour stimuler l’émotion et la peur qui sont d’excellents leviers pour transférer des voix.
Si la France arrête le nucléaire et perd l’avantage associé, il faudra travailler un peu plus pour gagner pareil.

Réponse Contre :

Le nucléaire est pratiquement absent du débat démocratique, on nous dit que le nucléaire c’est 1 million d’emplois en France, alors que, d’après les chiffres d’areva, ce sont 125 000 emplois directs et 400 000 emplois indirects. Par comparaison, les renouvelables emploient 95 000 personnes, emplois directs, et les projections futures, si l’on développe les renouvelables, ce serait au moins 600 000 emplois directs de créés Il est nécessaire que le futur président de la république engage la France vers ce qu’on appelle la transition énergétique, c’est à dire l’abandon des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et fissiles (uranium, plutonium).

 

Si vous voulez en savoir plus sur le nucléaire, certains sites expliquent très bien le fonctionnent d’une centrale :

http://fr.vikidia.org/wiki/Centrale_nucl%c3%a9aire  ;

http://rascol.free.fr/centrale_nucl.htm  ;

Si vous souhaitez comprendre comment sortir des énergies fossiles et fissiles avant 2050, l’association négaWatt a écrit un dossier nommé « Scénario négaWatt 2011 » qui l’explique bien :  http://www.negawatt.org/telechargement/SnW11//Scenario_negaWatt_2011-Dossier_de_synthese-v20111017.pdf.

Et vous, lecteurs de Camäléon, êtes-vous finalement pour ou contre le nucléaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.