Quatre vérités sur les gauchers… ou plus

gaucher

Photo : M. Ziegler

“Ah bon? Tu es gaucher?! Ah, mon pauvre, c’est pas trop contraignant?“ Voilà ce que les gauchers entendent souvent.

La plupart des gens sont droitiers, mais les gauchers constituent 5 à 10% de la population mondiale et 15% de la population française.

Certaines personnes ont été forcées d’écrire de la main droite, alors qu’ils étaient gauchers à l’origine.

Les gauchers ont des problèmes que les droitiers ne comprennent pas forcément:

  • Ils doivent acheter des ciseaux spécialement adaptés aux gauchers.
  • Ils n’arrivent pas à bien écrire dans les cahiers à spirales
  • Ils leur faut beaucoup s’appliquer pour que l’encre ne bave pas quand ils écrivent.
  • Ils passent leurs temps à cogner leurs coudes avec les voisins, et ils doivent donc être attentifs à s’asseoir en bout de table au lycée.

Mais est-ce vraiment un handicap d’être gaucher ? J’ai demandé à un gaucher ce qu’il en pensait. Pour lui, ce n’ets pas vraiment un problème, mais il y trouve certaines contraintes.

Il faut savoir qu’il peut y avoir plusieurs gauchers dans une même famille et qu’il existe une journée internationale des gauchers, le 13 août.

De nombreuses célebrités sont aussi gauchères: Lionel Messi, Justin Bieber, Barak Obama, Léonard De Vinci, Charlie Chaplin, Paul Verlaine, Jamel Debbouze, Sigmund Freund, parmi beaucoup d’autres.

Il y a aussi des expressions en rapport avec le côté gauche, et elles sont toujours connotées négativement: se lever du pied gauche (être de mauvaise humeur), être gauche ou avoir deux mains gauches (être maladroit), passer l’arme à gauche (mourir).

Au Moyen-Age, la main gauche était vue comme la main du diable. Dans beaucoup de cultures, on ne mange pas de la main gauche, car on pense qu’elle est impure. Dans la Rome antique, quand les oiseaux s’envolaient vers la droite, leurs dieux étaient favorables. S’ils s’envolaient vers la gauche, ce n’était pas un bon présage. D’ailleurs, le mot sinistre vient du latin „sinister“, qui signifie gauche.

De nos jours, dans nos sociétés occidentales, tout ça a bien changé: être gaucher n’est pas si terrible qu’autrefois. Heureusement!

Ein Kommentar

  • Avatar Céline Christoffel

    Étant moi-même gauchère, je confirme que ce n´est pas vraiment un handicap mais il faut malgré tout parfois savoir s´adapter: les ouvre-boîtes en général et crapahuteurs en particulier ne sont pas adaptés (ca oblige à manger plus sainement 😉 ), les jeux de cartes avec le nom des figures uniquement en haut à gauche posent problème et d´autres petites choses qui gènent au quotidien mais avec lesquelles on peut vivre sans souci.
    Un avantage malgré tout: on arrive plus facilement à bricoler (vis, perceuse & Co) sur le côté gauche quand il y a un obstacle.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.