Le mot de la semaine : #IDAHOT2021

Journée mondiale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie

Photo : Trey_Musk / pixabay.com

#IDAHOT2021, #17mai… Vous aurez peut-être vu passer, lundi dernier, ces différents hashtags sur les réseaux sociaux. En effet, la journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie a lieu chaque année le 17 mai. Cette date fait référence au 17 mai 1990, journée où l’homosexualité a été officiellement reconnue comme n’étant pas une maladie mentale par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Quinze ans après, en 2005, était créé « l’IDAHOT », abréviation de l’anglais « International Day Against Homophobia, Transphobia & biphobia ».

Cette journée fait surtout parler d’elle sur les réseaux sociaux, puisque que la plus grosse part du combat se déroule sur ces plateformes. Le but étant d’informer et de mettre en  lumière les minorités sexuelles et la transidentité, Tweeter, Instagram et autres réseaux sociaux deviennent des alliés redoutables pour toucher un maximum de gens à travers le monde.

Cependant, malgré de remarquables progrès ces dernières années, les mentalités restent inchangées dans de nombreux pays où l’homosexualité et la transidentité sont encore passibles d’emprisonnement, voire pire, de la peine de mort. C’est pourquoi chacun d’entre nous peut avoir son rôle à jouer, en s’informant et en informant les autres sur les droits des LGBT+ (personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transexuelles et autres orientations, caractéristiques ou identités sexuelles), qui sont tout simplement les droits au respect et à la dignité dus à chaque être humain.

N’hésitez pas à relire cet article sur l’homosexualité publié sur Camäléon en 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *